Etre éleveur...

Etre éleveur, c'est tout d'abord une passion... une passion pour une race bien précise, le Maine Coon. Ensuite, c'est l'envie de faire reproduire notre minette, et voilà, nous avons mis le pied dans un engrenage... la passion... 

Evidemment, une passion, cela coûte, on n'en vit pas. D'ailleurs, mon mari et moi avons un travail à côté, lui comme assistant RH et moi comme gérante d'immeubles. 

Une passion, c'est aussi des heures d'inquiétudes (chats malades) ou lors de mises-bas, qui peuvent prendre des heures, et déjà avant qu'elles commencent, être en alerte générale (nuits entrecoupées pour être sûrs de ne rien louper), de départs chez le vétérinaire de garde la nuit ou le week-end ou les jours fériés pour grands bobos et mises-bas...

Mais c'est aussi beaucoup de ronrons, câlins, bonheur, caresses, jeux avec nos protégés, beaucoup d'heures passées à 4 pattes à regarder les chatons évoluer et grandir. 

Etre éleveur, c'est aussi s'inquiéter d'avoir quelqu'un de confiance pendant nos vacances et avoir toujours une pensée pour nos minoux restés à la maison. 

Copyrights